L'importance de la feuille de route

Dans les entreprises l’idée de créer une feuille de route n’est pas nouvelle mais elle semble prendre de plus en plus d’importance si je me base sur les demandes et les questions que je reçois. J’ai récemment fait une formation pour une entreprise du secteur financier où l’élément déclencheur était une question posée par le nouveau Président de la société. Il avait demandé à son équipe de gestion de produits de lui montrer la feuille de route des produits. Étant donné l’absence de celle-ci, le responsable des produits a pris l’initiative d’entreprendre les démarches afin de combler cette lacune. Il a donc fait appel à moi afin de former son équipe.

 

Cet outil est la synthèse d’un processus d’analyse et de planification plus ou moins long qu’aura fait le chef de produit. Le type de feuille de route employé déterminera le genre d’information à récolter. Par exemple, la représentation d’une feuille de route de produits nécessitera des données sur le marché et les technologies. Nous pouvons les classer dans les catégories suivante : La visionnaire; les marchés et la stratégie; les produits; la technologique; les concurrents; la thématique.

 

C’est en fait une représentation de l’avenir qui sert à communiquer à l’interne et à l’externe la direction que prendra le portefeuille de produits. L’objectif est de coordonner les activités de l’entreprise autour d’une vision commune. Malgré le fait qu’elle ne demande qu’une seule feuille, elle représente un travail de synthèse plus ou moins exhaustif selon les besoins qu’on lui destine. Non seulement qu’elle est utilisée par les employés mais elle sert également aux investisseurs et aux prêteurs.

 

Il est donc important d’y mettre les efforts nécessaires. Ce n’est pas un document à prendre à la légère. Plusieurs décisions dépendront de l’exactitude de cette feuille de route.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Jean-Guy Labbé (vendredi, 02 août 2013 20:02)

    Je me pose la question si un outil comme le votre peut s'adapter pour le scolaire?

  • #2

    J.F Ouellette (samedi, 03 août 2013 11:00)

    Bonne question. Dépendant de l'objectif je dirais que oui. La vision des choses n'est pas l'apanage du secteur privé. En fait il s’applique aussi à la carrière d’un individu. Sa scolarisation peut-être? J’imagine ce genre de document accroché sur un mur que l’on regarde à chaque matin. L’exercice qui mène au développement de son contenu est un élément critique. C’est plus qu’un simple dessin. La fiche que je démontre dans le blogue est fictive et sert à n’en faire qu’une démonstration. Ceci répond-il à votre question? Merci